•  

    Coq aux yeux marrons
    ¤ Le Coq aux yeux marron a un caractère sérieux. Lorsqu'il a accepté de rendre un service ou de s'occuper d'une affaire quelconque, on peut lui faire entière confiance. Bavard, il l'est certes, mais il ne dit rien de sot, et ses flots de paroles ne nuisent ni à son zèle ni à son dynamisme. "A beau parler qui n'a cure de bien faire", disait A. de Montluc. Cette vérité générale semble ne pas concerner le Coq aux yeux marron.
    ¤ Le Coq aux yeux marron a la faculté de s'adapter sans trop de peine à toutes les situations qui se présentent. Il peut accomplir les tâches les plus ingrates sans les trouver rebutantes. On le voit travailler de longues heures sur une chaîne de montage ou derrière un bureau avec un enthousiasme jamais entamé. Problèmes et obstacles ne l'effraient pas. Il dit volontiers : "A force de couler, l'eau cisèle le rocher" (proverbe vietnamien), et méprise en secret les incapables et les impatients.
    ¤ Comme le Coq aux yeux marron ne prise rien tant que l'efficacité, il a tendance à mettre la main à la pâte des autres. Son entourage le sait et les moins scrupuleux cherchent à en profiter. On lui conseillera donc d'être vigilant, de ne pas céder à l'envie d'aider les paresseux. Il ne devrait pas non plus tout faire pour ses propres enfants ou ses intimes, chacun devant s'efforcer de voler de ses propres ailes.
    ¤ Le Coq aux yeux marron est avide de connaissances et s'intéresse à tous les secteurs de l'activité humaine. Comme il lit beaucoup et a une bonne mémoire, il est capable de tenir des discussions passionnantes sur bon nombre de sujets. Il a aussi la citation facile qui souvent force le respect de ses interlocuteurs. Il n'est pourtant pas tout à fait invulnérable à un certain pédantisme ; cela se comprend.
    ¤ L'un des principaux défauts du Coq aux yeux marron est sa susceptibilité excessive. La cause en est peut-être son profond sentiment d'infériorité. Il prend facilement ombrage de tout, interprète tout de façon tendancieuse et à son désavantage.
    ¤ Sa fidélité conjugale n'est pas toujours sans reproche. En revanche, il est jaloux et possessif. Parfois il permet à l'autre quelques rapports ambigus à condition qu'il en soit tenu au courant et qu'il soit toujours reconnu comme le meilleur amant.

    ¤ La chance sourit rarement au Coq aux yeux marron, aussi a-t-il intérêt à ne pas investir dans les jeux. Le destin semble avoir décrété qu'il devait manger son pain à la sueur de son front. S'il est dans les affaires, on lui conseillera de procéder lentement, laborieusement, au lieu de tenter d'emblée un grand coup. "C'est toujours l'impatience de gagner qui fait perdre", disait le Roi Soleil.


    votre commentaire
  •  

    Le Coq brun
    ¤ Il ne faut pas parler de découragement ou de déprime au Coq brun : il ne comprendra rien à tout cela. Il est toujours sur les crêtes de l'exaltation. Des déceptions et des revers de fortune s'abattent-ils sur lui ? Il se conduit comme s'ils n'existaient pas et traverse la vie avec un enthousiasme jamais entamé. C'est le soldat intrépide qui sonne le clairon pour une nouvelle charge alors que le champ de bataille est déjà jonché de morts et de blessés.
    ¤ Ceux qui sont de nature inquiète, peureuse, ont tout intérêt à rechercher sa compagnie et à "recharger leurs batteries" auprès de lui. Son pouvoir de galvanisation est grand et bénéfique.
    ¤ On reproche souvent au Coq brun de manquer de concentration. Il fait en effet souvent preuve d'agitation et de dispersion, voulant faire cent choses à la fois et se lançant dans toutes sortes d'aventures. Il lui importe peu d'entreprendre de vastes projets, mais seulement de bouger et de faire des choses qu'on pourrait qualifier de futiles. Il ferait mieux de canaliser ses énergies et de s'imposer une solide discipline en vue d'atteindre les objectifs valables qu'il se sera fixés. Car "il faut vivre et non pas seulement exister" (Plutarque).
    ¤ Le Coq brun n'est pas difficile à vivre, mais son caractère est suffisamment emporté pour lui attirer des ennuis gros de conséquences. Il est capable de claquer la porte au nez de son patron sur un coup de tête, quitte ensuite à traîner pendant des mois dans une agence locale pour l'emploi. Sa langue est assez vive et peut lui jouer de mauvais tours. La maîtrise de soi est une qualité qu'on ne saurait trop lui conseiller de cultiver avec assiduité.
    ¤ Mais le Coq brun n'est pas méchant. Il sait parfois faire preuve d'une certaine innocence et d'une bonne dose de candeur. Bon vivant, il sait apprécier les meilleurs plats de toutes les cuisines du monde ; son vocabulaire culinaire est d'ailleurs riche et précis. Sur le plan sexuel, il est sans complexe ni fausse pudeur. Les "choses du sexe" ont à ses yeux leur importance sans pour autant constituer une obsession. C'est une attitude saine que tout le monde n'a pas naturellement.
    ¤ Le Coq brun n'est jamais ennuyeux. Il a l'esprit vif, la repartie facile et un solide sens de l'humour. Il peut même parfois être spirituel bien qu'il s'en croie incapable.
    ¤ Chez le Coq brun, l'esprit non conformiste est développé au plus haut degré. Rien ne l'irrite plus que les conventions et les règles du jeu social qu'il qualifie d'emblée de "bourgeoises". Toute sa vie, il cherchera à préserver son indépendance, souvent à des prix exorbitants. Il rejettera tout ce qui a trait à l'autorité, à l'ordre établi. C'est un anarchiste-né qui ne prend pourtant jamais parti pour la violence. Peut-être faudrait-il dire que c'est un pacifique hippie par vocation. Il aimerait que tous suivent cette devise de Balthasar Gracian : "Pour vivre, laisser vivre." C'est qu'au fond il a horreur de l'intolérance sous toutes ses formes. Cependant, dans certaines circonstances, le Coq brun peut se révéler étrangement conservateur, ce qui surprend toujours son entourage mais qui s'inscrit bien dans sa nature contradictoire.

    votre commentaire
  •  

    Coq et travail
    ¤ Quelle que soit la profession que vous avez choisie de plein gré ou qui vous a été imposée par les circonstances, vous l'exercez avec ardeur et dévotion. Votre capacité de vous adapter à votre travail et d'en tirer les meilleures satisfactions est vraiment extraordinaire.
    ¤ Votre grande capacité de travail, votre ténacité, votre patience dans la poursuite d'un objectif choisi vous aident beaucoup dans votre vie professionnelle. Les obstacles sont pour vous des stimulants ; s'ils n'existaient pas, vous n'hésiteriez pas à en créer : la difficulté ne vous effraie pas, elle vous donne des ailes.
    ¤ Vous êtes très astucieux et habile dans les affaires, avec le don d'exploiter à votre profit les capacités d'autrui. Mais vous avez tendance à disperser vos centres d'intérêt, à entreprendre trop de choses à la fois.
    ¤ Lorsque le goût de la lutte s'exprime dans le cadre d'une cause supérieure, lorsque la curiosité permet d'explorer des domaines passionnants, lorsque le besoin de détruire ne se déchaîne plus que pour réformer et reconstruire, alors vos énergies deviennent une bénédiction, non seulement pour vous-même mais aussi pour ceux au profit desquels elles s'exercent.
    ¤ Vos domaines professionnels préférés sont liés aux activités qui évoquent une transformation, parfois en rapport avec la vie ou la mort. Ce qui touche de près ou de loin aux héritages ou aux assurances peut vous intéresser. Il en est de même de la médecine et de l'ensemble des professions médicales et paramédicales — médecin, chirurgien, gynécologue, dentiste, pharmacien, infirmier, chimiste, vétérinaire.
    ¤ Les professions à caractère confidentiel, pour lesquelles un climat de confiance doit s'établir vous attirent aussi — avocat, psychiatre, officier de renseignements, militaire, astrologue ou graphologue.
    ¤ Votre sensibilité peut vous inciter à une carrière artistique -.
    ¤ Le natif du Coq accepte mal le monde tel qu'il est : il veut le réformer, comme il veut changer ceux qu'il rencontre. Sa révolte et son goût pour le pouvoir le poussent parfois vers la politique, vers l'action syndicale. Pour échapper à son angoisse, il a parfois recours à la création, et c'est pourquoi on trouve, pour illustrer ce signe, des artistes exceptionnels — peintres, compositeurs, sculpteurs — qui s'expriment avec une rare audace.

    votre commentaire
  • Coq

     

    Votre signe : Coq
    ¤ Vous ressentez toujours un besoin impérieux d'agir, de prendre des initiatives, de manifester votre individualisme. Vous aimez aussi souvent à jouer de l'ambiguïté, du mystère, et à vous montrer capable de demeurer en toute circonstance le maître du jeu. S'il est une constante de votre personnalité, c'est décidément votre faculté de pousser vos actes jusqu'à leurs conséquences extrêmes.
    ¤ Pour vous, la vie est une aventure passionnante : en aucun cas vous ne la boudez. Les vicissitudes de l'existence ont très peu d'emprise sur votre moral, car vous êtes animé d'un enthousiasme toujours renouvelé. Si vous tombez, vous vous relèverez le plus vite possible et reprendrez votre marche comme si rien n'était arrivé.
    ¤ Votre esprit est constamment en éveil. On ne pourrait que s'étonner de votre pouvoir de vous étonner et de vous intéresser à tout et à tous. Détestant l'oisiveté, il vous faut toujours faire quelque chose ou rêver très fort à quelque chose. Mais vous présumez généralement de vos forces et refusez de tenir compte de vos limites. Il vous arrive régulièrement de commettre des excès dans un domaine ou dans un autre.
    ¤ La notion de combat, de lutte étant très marquée chez vous, la réussite, professionnelle ou autre, vous semble donc essentielle. Vous avez un profond désir d'élévation ; mais ce désir est souvent exacerbé par un désir de revanche — que celle-ci soit sur la mauvaise santé, sur l'adversité ou sur les autres en général. D'ailleurs, votre astralité vous dispose plus que d'autres à affronter quelque chose ou quelqu'un dans une lutte permanente. C'est l'émotion forte, le désir ardent qui constituent en quelque sorte le moteur de votre activité. Vous trouvez donc souvent dans cette volonté de revanche une formidable énergie qui vous assure une efficacité réelle.
    ¤ Votre individualisme est sans bornes. Allergique à l'ordre établi, aux hiérarchies et aux conventions, vous êtes très souvent en mauvais termes avec l'autorité et préférez vivre plus ou moins en marge de la société. Sans être anarchiste de nature, vous ne respectez lois et règlements que dans la mesure où votre sécurité personnelle l'exige plutôt que par conviction. Et pourtant, vous pouvez de temps en temps laisser percer votre vieux fond de conservatisme qui sommeille toujours en vous. C'est dire que votre comportement est sujet à contradiction.
    ¤ Votre pire défaut, c'est votre vantardise : vous êtes un individu qui a tendance à raconter à tout bout de champ ses exploits réels ou imaginaires, à chanter ses propres louanges. On pourrait aussi vous qualifier de vaniteux, car vous avez la manie vous prendre réellement au sérieux, convaincu d'avoir raison en toutes circonstances et persuadé de savoir exactement ce que vous voulez. Cependant, sous votre aspect fier et bravache se cache en réalité un personnage peu sûr de lui et qui s'interroge constamment.

    votre commentaire
  •  

     

     

    Qualité
    ¤ On peut toujours compter sur le Capricorne. C'est un ami sûr et fidèle, une personne dont la loyauté est à toute épreuve. Faisant constamment preuve de discrétion, il sait inspirer la confiance, d'autant plus qu'il n'a qu'une parole. Il attire naturellement les confidences et sait les garder. N'essayez pas de lui faire révéler les secrets des autres qu'il détient, car ce serait peine perdue.

    ¤ Le Capricorne est un modèle de dévouement et de serviabilité. Si vous avez besoin d'aide sous quelque forme que ce soit, votre ami Capricorne est toujours prêt à vous la fournir dans toute la mesure de ses capacités. Si vous avez des problèmes, confiez-vous à lui, et vous pourrez très probablement vous en sortir grâce à son concours. "Il faut, autant qu'on peut, obliger tout le monde" (La Fontaine). Voilà qui pourrait être bien la devise de vie du Capricorne.

     

     

    Défaut
    ¤ Le défaut majeur du Capricorne est sans aucun doute son esprit de critique, défaut qui ne manque pas de lui attirer bien des hostilités et des ennuis. Sa paix est souvent compromise à cause de ce fâcheux penchant.

    ¤ Le Capricorne trouve toujours à redire à tout. C'est une impulsion à laquelle il résiste très mal. Il serait injuste de l'accuser d'être grincheux. Cependant, il a du mal à retenir sa langue acérée. Ses remarques sont brutales, acerbes, et ses critiques d'une causticité cuisante. Cela n'a rien d'étonnant, puisqu'il est exceptionnellement doué pour percevoir les défauts et les petits côtés des gens et des choses. Son regard ressemble à un rayon X, et la moindre faille ne peut passer inaperçue. Même s'il ne cherche pas délibérément la petite bête, il la trouve toujours. Dès lors il ne peut s'empêcher de critiquer, d'ironiser, de ridiculiser.
     


    votre commentaire