•  

    Le Capricorne au féminin
    ¤ La femme Capricorne possède beaucoup de charme mais n'est généralement pas très belle d'après les canons classiques, encore faut-il s'attendre à rencontrer quelques natives d'une beauté exceptionnelle. On la reconnaît à son allure souple et élégante ; lorsqu'elle marche, on dirait qu'elle ébauche des pas de danse. Le visage, le plus souvent ovale, reflète fidèlement et instantanément toutes les émotions et tous les sentiments. Cela concorde bien avec le caractère de la femme Capricorne, puisqu'elle est foncièrement instable, passant sans transition du rire aux larmes, de la gaieté à la mauvaise humeur, de la douceur à l'agacement. On remarque aussi ses yeux toujours brillants et mobiles ainsi que ses dents solides et très longues.
    ¤ Le Capricorne au féminin n'a pas la pudeur de sa sœur Cancer. C'est une créature qui a besoin de manifestations extérieures d'affection. Elle en prodigue aussi volontiers qu'elle en réclame. Pour elle, tout sentiment doit s'extérioriser pleinement, sans retenue aucune. Un amant qui ne lui murmure pas continuellement à l'oreille "je t'aime" ou "je t'adore" serait pris par elle par un "refoulé" ou un timide. Souvent ses effluves sentimentaux embarrassent son entourage. Il n'est certainement pas souhaitable de réprimer systématiquement les manifestations de ses sentiments ; mais on ne devrait pas non plus se laisser aller sans retenue, compte tenu du fait que nous vivons en société et que nous devons des égards aux autres. "La pudeur sied bien à tout le monde ; mais il faut savoir la vaincre et jamais la perdre." Ce conseil de Montesquieu me paraît tout à fait judicieux. Même dans l'intimité la plus totale, une certaine dose de pudeur n'est jamais inutile : "La pudeur est le parfum de la volupté" (André Suarès).
    ¤ La femme Capricorne a aussi besoin d'encouragements, de compliments et parfois de flatteries pour agir. Mais elle ne cherche pas à se donner en spectacle ; elle a seulement besoin d'un stimulant, car elle est souvent inquiète et manque de confiance en elle-même. Une fois qu'elle est assurée de l'approbation des autres, elle peut aller de l'avant avec beaucoup d'entrain.
    ¤ La native a un des défauts que les hommes reprochent habituellement au beau sexe et dont ils ont horreur. Si elle est généralement charmante envers les gens, elle ne peut s'empêcher de tarabuster fréquemment ceux qui lui sont intimes — son mari, ses enfants, ses parents, ses meilleurs amis, etc. Certains, excédés, l'appelleraient volontiers "une sacrée emmerdeuse".
    ¤ En toute vraisemblance, il lui démange de maugréer, de ronchonner. Ses criailleries ne l'empêchent nullement d'être affectueuse, dévouée, prévenante. Inutile de dire que son comportement est susceptible de lui causer bien des dommages et risque de compromettre ses chances de bonheur. Quant à ses victimes, elles feraient mieux de ne pas trop prendre ses ronchonnements au sérieux ni de lui en tenir rigueur. C'est d'ailleurs ce qu'elle souhaite intérieurement. Si l'on sait que ses récriminations ont peu de rapport avec ses vraies pensées, on peut facilement les laisser couler comme l'eau sur la tête d'un canard. La fidélité conjugale de la femme Capricorne n'a rien à envier à celle de la femme Gémeaux. Mais tandis que celle-ci est fidèle parce qu'elle a peur de l'insécurité, celle-là s'attache à son mari par conviction. "Si j'aime un homme, c'est pour la vie." Telle semble être sa devise.
     

    votre commentaire
  •  

    Capricorne
    ¤ Votre tendance à compter avec le temps est très marquée, et vous êtes presque toujours déphasé par rapport à l'instant. Vous assimilez les choses lentement et réagissez toujours en profondeur.
    ¤ Vous avez dans la vie un sinon plusieurs idéaux qui vous attirent et que vous cherchez patiemment à atteindre, sans jamais vous décourager, avec une confiance toujours renouvelée.
    ¤ Si une certaine forme de timidité vous rend peu loquace, peu expansif, la lucidité de vos jugements peut étonner. Vous appréciez ce qui est stable, positif, durable et vérifiable. Vous êtes patient, prévoyant, extrêmement réfléchi. Vous savez garder votre calme en toutes circonstances.
    ¤ Vous avez le sens des responsabilités ; si le destin ne vous en envoie pas, vous vous en créez ou vous en inventez. Être responsable, c'est en même temps être nécessaire, voire indispensable, et donc moins facilement apte à être rejeté.
    ¤ Vous avez cependant une vision un peu trop pessimiste de l'univers et particulièrement de la nature humaine. Si votre jugement est lucide, vous pouvez manquer de compréhension, de tolérance et de générosité. Il serait souhaitable que vous ayez un sentiment plus léger de la vie et réserviez une part plus grande à la fantaisie et à la joie de vivre.
    ¤ En plus de votre tendance à vous replier sur vous-même et au pessimisme, vous avez la critique facile et acerbe, une grande difficulté à faire confiance aux autres, et une nette propension à nourrir des rancoeurs tenaces.
    ¤ Être né Capricorne est être né frustré. Quoi qu'on vous donne, quoi qu'on fasse, vous serez toujours en "état de manque". Il vous faut de l'attention, de la tendresse, de la gentillesse. Il y a donc en vous une phénoménale avidité affective, et vous devrez apprendre à acquérir une forme de détachement, de sérénité — à laquelle vous aspirez d'ailleurs — qui ne devienne ni résignation ni regret.
    ¤ On vous dit arriviste — et vous l'êtes souvent, dans un certain sens. Vous avez compris de bonne heure que, quand vous possédez un pouvoir sur les autres, ceux-ci en ont moins sur vous. Et vous ne détestez pas régenter votre monde. La politique, sans doute, vous attire pour cette raison.

    ¤ L'ambition peut jouer un très grand rôle dans la formation de votre caractère et être un moyen d'évolution. Peu sensible à la flatterie, vous aspirez réellement à une élévation pour laquelle vous êtes prêt aux efforts les plus soutenus. Votre ambition n'est jamais impatiente. Une activité bien canalisée vous permettra de lutter efficacement contre vos craintes, vos complexes, votre sentiment de frustration, et de prendre en main votre destinée et celle des autres.


    votre commentaire
  •  

     
    Sabrina et signe chinois : Coq

    Vous adoptez un mode de vie qui peut paraître austère à certains, parce que l'on sent bien chez vous une difficulté à vous laisser aller. Effectivement vous n'y parvenez jamais complètement. Soit par timidité, soit par manque de confiance en vous, soit à cause de votre esprit critique et autocritique, vous ne vous sentez jamais totalement bien dans votre peau.
    Votre énergie vitale se manifeste d'une manière dynamique et impulsive. Le plus souvent, vous ne faites pas grand cas de votre état de santé, sauf si vous considérez que la maladie peut devenir une entrave à votre autonomie de mouvements, à votre indépendance dans l'action.
    Sur le plan alimentaire, préférez les grillades, les poissons grillés, plutôt que les fritures. Vous devez manger des légumes verts frais, des carottes, des céleris, des salades, des fruits - groseilles, pamplemousses, pommes et poires, compotes, etc.
    Vous êtes plus sensuelle que sentimentale. Vous êtes douée d'une nature passionnée et expansive. Mais si vous êtes effectivement sujette aux passions, celles-ci seront généralement de courte durée.

    votre commentaire
  •  
    Sabrina — Capricorne

    Les natives de votre combinaison sont généralement expertes dans toutes les formes de résistance passive. Mais elles ne s'opposent pas, elles subissent. Trop souvent aussi, elles attendent avec une sorte de fatalisme ce qui peut survenir. Le mot russe "nitchevo" reflète assez bien cette attitude. Il s'agit d'un sentiment diffus d'impuissance, et peut-être aussi d'une indifférence assez déconcertante envers ce qui les concerne, qui les font s'accommoder de situations déplaisantes, voire parfois même douloureuses, sans tenter le sursaut libérateur. On pourrait appeler cela de la résignation.
    Malgré votre propension naturelle au fatalisme, vous êtes tout à fait capable d'un grand sursaut, mais dans des circonstances assez exceptionnelles et avec un acte de volition inhabituelle. Vous pouvez alors figurer parmi les brasseuses d'affaires, les écrivains prolifiques, voire même les femmes d'État de grande envergure.
    L'eau étant votre élément des plus bénéfiques, ayez recours à des bains, à des séjours à la mer, à la thalassothérapie pour soulager vos maux physiques. Pensez aussi à lutter contre votre extrême sensibilité au froid et à l'humidité.


    votre commentaire
  •  

     
    L’animal de Sabrina

    Les animaux bruyants, trop remuants ou agressifs vous font peur. Il y a donc de grandes chances qu'à la compagnie d'un molosse vous préfériez celle d'un chat.
    N'oubliez pas que, porteuse de ce prénom, vous êtes encline à la sensibilité, à l'imaginaire, à la candeur enfantine. Volontiers secrète et introvertie, vous aimez comme un enfant aime ses parents. Alors, le chat siamois n'attend que vous. Avec son regard bleu, son masque foncé et sa robe couleur de sable, ce chat royal va vous fasciner et lier avec vous la plus passionnée des amitiés. Il n'y a pas plus câlin que lui, mais avec sa maîtresse uniquement. En effet, le reste du monde n'existe pas pour ce chat, qui vous réservera l'exclusivité de son affection. Écoutez son miaulement rauque vous dire comme il vous aime, et vous comprendrez !
    Si vous avez la chance de posséder un grand jardin ou d'habiter à la campagne, vous pourriez aussi adopter un âne. Et même deux, car la solitude a parfois tendance à rendre les ânes ombrageux. Vous n'aurez pas à regretter votre choix : l'âne a tout pour vous plaire. D'une fidélité exemplaire, il n'aimera que vous une fois qu'il vous aura adoptée. Il vous accompagnera en promenade, portera gentiment vos affaires... et vous-même, si vous êtes fatiguée — ce qui vous arrive assez souvent, avouez-le ! De plus, il est très doux avec les enfants, et beaucoup plus intelligent que ne le fait croire sa réputation.

    votre commentaire